Pourquoi choisir l’allaitement pour mon bébé et pourquoi le lait de vache est nocif ?

Pourquoi choisir l’allaitement pour mon bébé et pourquoi le lait de vache est nocif ?

Le premier geste pour une santé parfaite commence à la naissance avec l’allaitement.

Il est maintenant reconnu que la meilleure alimentation pour le nourrisson jusqu’à ses 6 mois minimum (durée recommandée par l’OMS) est le lait de sa propre mère. Toute femme peut allaiter (hormis celles qui ont eu une chirurgie mammaire ayant sectionné les canaux et les nerfs ou celles qui sont fortement carencées en progestérone).

Le lait maternel est le seul aliment parfait, riche en macro-nutriments (protéines, lipides et glucides) et en micro-nutriments (minéraux et vitamines) , facteurs de croissance, en probiotiques, prébiotiques, qui  assurent la nutrition mais aussi assurent une protection anti-infectieuse, anti-inflammatoire, anti-oxydante, et aident à la constitution d’un bon microbiote (flore intestinale) et donc d’un bon système immunitaire.

Le lait est produit selon les besoins du bébé et évolue très précisément au cours de sa croissance. Il contient aussi la quantité exacte de cholestérol dont le cerveau de l’enfant a besoin pour un développement neurologique optimal. Les bébés allaités au sein connaissent moins d’infections aux oreilles, dans les voies respiratoires, l’estomac et les intestins que ceux qui boivent du lait maternisé.

L’allaitement profite également à la mère, car cela l’aide à brûler plus de calories et à se débarrasser des kilos supplémentaires pris pendant la grossesse (kilos qui avaient pour but précisément de fournir la réserve énergétique nécessaire à la croissance du bébé dans l’utérus). L’allaitement diminue le risque de cancer du sein et de maladies cardio-vasculaires pouvant survenir plus tard dans la vie de la mère. Celle-ci voit aussi son risque de diabète de type 2 réduit, car elle a moins besoin d’insuline, surtout si elle a souffert de diabète gestationnel.

Attention, toutefois : la qualité du lait maternel est fortement tributaire du mode de vie et de l’alimentation de la mère. Certains médicaments passent dans le lait maternel, ainsi que certaines toxines. Il est donc particulièrement important de manger (et de vivre) bio avant et pendant l’allaitement.​

La dangerosité du lait de vache

A contrario, boire le lait d’un autre animal n’est pas anodin – surtout le lait de vache. Son lait est tellement riche en protéines (3,7 g au litre contre en moyenne 1.5 g pour le lait maternel ) et en hormones qu’il fait grossir un veau de 250kg en 6 mois ! Personne n’en parle, mais le lait de vache contient pas moins de huit substances toxiques pour l’homme . Dans son livre Paléo Nutrition, Julien Venesson consacre un chapitre au problème du lait. Voici ce qu’il dit des substances toxiques du lait :

  • ​L’insuline bovine contenue dans le lait déclenche le diabète de type 1 chez les personnes génétiquement prédisposées
  • L’hormone de croissance du lait, IGF-1, stimule la croissance des cellules cancéreuses
  • Les œstrogènes du lait :
    • Sont impliqués dans l’endométriose chez la femme
    • Sont impliqués dans la baisse du taux de testostérone chez l’homme
    • ​L’albumine de sérum bovin est impliquée dans la polyarthrite rhumatoïde
  • La xanthine oxydase pourrait endommager les artères
  • Les casomorphines sont impliquées dans l’asthme, les allergies, l’anxiété et la dépression
  • Les phtalates et le bisphénol A sont impliqués dans le surpoids, l’infertilité, l’endométriose et les cancers hormonaux
  • Le lactose provoque des ballonnements, des diarrhées et le syndrome du côlon irritable.

Pensez-vous que tout le monde a des flatulences, des gaz sonores et/ou nauséabonds, des ballonnements (ventre gonflé et dur), des constipations, des diarrhées régulièrement…sans aller jusqu’à l’acné, l’eczéma, aux nausées et aux vomissements ? Aucun de ces signes n’indique une santé normale !!!

Si vous souhaitez être aidé pour ré-équilibrer votre alimentation, préparer votre grossesse, choisir le meilleur pour votre bébé, ou savoir où trouver du calcium dans l’alimentation, je peux vous aider. Contactez-moi !

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et recevez gratuitement mon guide PDF des 10 aliments : les 5 à mettre dans son assiette et les 5 à éviter absolument !



 

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire