Les merveilleuses plantes adaptogènes
Fleurs roses de rhodolia rosea sur roches montagneuses

Les merveilleuses plantes adaptogènes

Qu’est-ce qu’une plante dite « adaptogène » ?

C’est une plante dont la particularité est d’aider le corps à augmenter sa capacité à s’adapter et à résister aux différents stress de l’organisme, qu’il soit physique (fatigue, convalescence), moral et intellectuel (surmenage, manque de concentration), psychologique (dépression, burn out), émotionnel (provoqué par un changement : retraite, séparation), cellulaire (provoqué par la pollution, les médicaments) ou énergétique.

On comprend bien l’intérêt de telles plantes dans notre mode de vie occidental qui nous amène à nous adapter constamment au bruit, à la pollution atmosphérique, alimentaire et électromagnétique, à la demande de performance des entreprises, au contact constant avec des substances synthétiques, à la surdose d’informations anxiogènes

Les chinois appellent les adaptogènes les « toniques supérieurs ». Ces toniques ne traitent pas de maladies spécifiques, mais favorisent une santé générale, augmentent l’énergie de l’organisme et régularisent les fonctions psychiques et corporelles. Ils nous donnent, en abondance, une énergie adaptive, une source de pouvoir humain réel.

Les critères de classification des plantes adaptogènes

Pour être appelées « adaptogènes », ces plantes doivent répondre à six critères, selon la tradition chinoise :

  • Contenir suffisamment au moins un des trois « trésors » (le jing/l’essence, le QI/la vitalité et le shen/l’esprit) pour ainsi contribuer à renflouer et à dynamiser ce trésor chez la personne qui en consomme ;
  • Aider à augmenter la longévité en renforçant la force vitale et protéger le corps afin qu’il soit en mesure de déployer son plein potentiel génétique ;
  • Avoir une action non-spécifique, c’est-à-dire que leur champ d’action est très large et qu’elles exercent leurs bienfaits dès lors qu’elles détectent une faiblesse à réguler
  • Ne pas être toxique et ne présenter aucun effet secondaire (lorsque utilisés de façon raisonnable), pouvant donc être utilisés sur de longues périodes de temps, en offrant des effets cumulatifs et des bénéfices à long terme ;
  • Aider à équilibrer les énergies émotives et psychiques et aider à améliorer le bien-être émotif et spirituel ;
  • Avoir assez bon goût et être facile à digérer et à assimiler lorsque préparés adéquatement (d’ailleurs, la plupart des adaptogènes ont bon goût et peuvent même être utilisés en cuisine !)

Il en existe une vingtaine, provenant pour la plupart de la pharmacopée chinoise ou de la tradition ayurvédique.

On peut évidemment prendre toutes ces plantes seules, mais elles gagnent aussi à être combinées. De la sorte leurs actions se complètent et se renforcent, et il en résulte des synergies des plus intéressantes (et puissantes ! ).

Exemple : Astragale + codonopsis + reishi pour un système immunitaire qui bat de l’aile. Ashwagandha + rhodiola + Eleuthéro pour les états de fatigue chronique.

Le mécanisme de fonctionnement des plantes adaptogènes

En état de stress, les adaptogènes viennent fonctionner ainsi

  • Soutiennent les fonctions surrénaliennes, ce qui contre les effets néfastes du stress ;
  • Améliorent la capacité des cellules à accéder à plus d’énergie ;
  • Aident les cellules à se débarrasser de leur déchets métaboliques toxiques ;
  • Donnent un effet anabolique (de construction – ce qui explique l’utilisation des adaptogènes par les culturistes) ;
  • Aident le corps à utiliser l’oxygène de façon plus efficace ;
  • Facilitent la rapidité de la régulation des biorythmes (aident à maintenir l’homéostasie).

Une liste (non exhaustive) des plantes adaptogènes

·  Ashwagandha – racine (Withania somnifera)

Il aide le corps en cas d’effort physique à s’adapter au stress. Il permet de conserver son calme. Il réduit les inflammations des articulations (donc bénéfique pour l’arthrite). Il agit comme un tonique général pour une plus grande vitalité et longévité. Il améliore la virilité, la libido et la production de spermatozoïdes. Il aide à supprimer les toxines dans les différents canaux du corps humain. Il permet de lutter contre l’insomnie et induit un sommeil réparateur et profond. Il serait efficace pour restaurer les neurotransmetteurs qui soutiennent l’énergie mentale et physique. La prise de gélules d’ashwagandha (1200 mg par jour) aurait des effets sur l’augmentation des globules blancs et aiderait dans la lutte contre divers micro-organismes et allergènes et serait donc un activateur immunitaires aux propriétés immunostimulantes. L’Ashwagandha sous toutes ses formes aurait des propriétés anti-inflammatoires. Son utilisation serait particulièrement utile contre les gonflements provoqués par une inflammation. Dans le même temps, la plante soulagerait la douleur et peut donc être utilisée contre divers troubles, comme l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la sciatique. Il a aussi d’incroyables vertus capillaires (croissance des cheveux, réduction des cheveux blancs, disparition des pellicules etc..). Sa prise augmente l’augmentation de la force, de l’endurance ainsi qu’une amélioration générale de la performance pendant les exercices.
Il est de plus en plus utilisé dans la pratique des sports de force car la plante est en mesure d’augmenter la masse musculaire et la force grâce à sa capacité d’accroître la testostérone dans un court laps de temps.

·  Astragale – racine (Astragalus membranaceus)

ASTRAGALE PLANTE DE L’IMMUNITÉ

L’astragale agit au niveau de la moelle osseuse, stimulant de ce fait la production de globules blancs, en plus d’augmenter la production d’interférons, de macrophages et de lymphocytes, stimulant donc puissamment la réponse immunitaire.

L’Astragale est utilisée en médecine chinoise pour traiter les maladies à infections virales, LES BRONCHITES, les rhumes, les grippes, mais également les maladies de foie, du cœur ou des reins.

Les racines d’astragale contiennent du cycloastragénol qui a la capacité d’activer la télomérase au sein de nos cellules. Elles contiennent en plus une autre substance active appelée « astragaloside IV », un puissant activateur de la télomérase. Une revue publiée en 2017 indique que cette substance agit sur la fonction cardiaque en maintenant un système vasculaire sain et en aidant à réguler la glycémie.

Elle aurait également des propriétés antioxydantes qui aideraient à maintenir la mobilité et la flexibilité des articulations.

·  Cordyceps – champignon (Cordyceps sinensis)

Il a été utilisé traditionnellement en Chine pour le traitement de l’asthme, de la dysfonction érectile et comme tonique de santé pour les personnes âgées.

Le principal avantage du Cordyceps Sinensis pour la santé est sa capacité à augmenter l’énergie et à réduire la fatigue grâce à ses bêta-glucanes, car il aide à fournir de l’oxygène au corps au niveau cellulaire. En raison de sa capacité à augmenter l’efficacité métabolique, de nombreux athlètes utilisent le Cordyceps pour améliorer l’efficacité du métabolisme énergétique

·  Ginseng – racine (Panax quinquefolius)

Racines de ginseng
Racines de Ginseng

« LA » PLANTE ADAPTOGENE DE REFERENCE : LONGEVITE ANTI FATIQUE & EQUILIBRANTE DU SYSTEME NERVEUX

« On utilise le ginseng pour restaurer les cinq organes vitaux, pour harmoniser les énergies, pour calmer l’esprit, chasser les peurs, faire briller les yeux, ouvrir les vaisseaux du coeur, éclaircir les pensées, fortifier le corps et prolonger la vie. »

C’est une racine désormais assez connue en Occident. Elle a souvent été utilisée pour « débloquer » les insuffisances sexuelles masculines. En pratique, comme toute plante adaptogène, son champ d’action est bien plus large : vitalité, immunité, stress, mémoire, digestion, circulation sanguine…

Une étude de 1996 a montré une efficacité probable du Ginseng dans la prévention de la grippe.

Le ginseng protège les neurones grâce aux ginsénosides

Le ginseng (Panax ginseng) est traditionnellement utilisé dans la médecine chinoise pour renforcer l’énergie et aider l’organisme à faire face à la fatigue physique et intellectuelle, usage confirmé par un grand nombre de travaux scientifiques. Le ginseng, plante adaptogène par excellence, permet, en cure de 15 jours à 1 mois, de tonifier l’organisme, d’améliorer la résistance aux différents stress et d’augmenter la concentration et le bien-être en général.

Contre-indications

Action hormonale type oestrogénique

Contre indiqué chez la femme enceinte, allaitante, enfant, cancers hormono dépendants

Peut stimuler l’appétit, et provoquer poussées de tension artérielle

·  Eleuthérocoque – racine (Eleutherococcus senticosus) = Ginseng Sibérien

AIDE A FAIRE FACE AUX AGRESSIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Adaptogènes à tout stress de la vie  + périodes de grande fatigue/convalescence pour ramener force physique et mentale et normalisatrice

L’éleuthérocoque a été utilisé par les militaires russes pour renforcer l’endurance des combattants ou pour les cosmonautes Russes afin d’optimiser leur adaptation à l’espace. L’éleuthérocoque ayant la réputation d’accroître les performances sportives, il est devenu très populaire auprès des athlètes de l’Union soviétique. Il a commencé à être utilisé comme plante médicinale en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord vers 1975. Il faut également noter que de l’éleuthérocoque a été distribué à la population soviétique à la suite de la catastrophe de Tchernobyl, en raison de sa possible efficacité sur les radiations et les intoxications chimiques.

Dans l’éleuthérocoque, les substances actives sont essentiellement des éleuthérosides. La racine d’eleuthérocoque est riche en : saponines, polysaccharides, vitamines, acides aminés, lignanes, coumarines.

La médecine traditionnelle chinoise l’utilise pour traiter les insomnies, les douleurs articulaires, et la fatigue intellectuelle, physique. Il possède également une action immunostimulante en agissant sur la production de lymphocytes.

La Commission Européenne et l’OMS reconnaissent l’éleuthérocoque comme un tonique qui peut soutenir et stimuler l’organisme en cas de fatigue et de faiblesse, lorsque la capacité de travail ou de concentration est amoindrie ou au cours d’une convalescence.

Stimule Immunité basse à cause de stress chronique

Plante longue à agir mais excellents résultats

Précautions d’emploi de l’Eleuthérocoque :

Si vous en prenez trop ou si vous y êtes sensible, la plante peut provoquer des états d’hyperexcitation, d’insomnie, de palpitations et d’hypertension. Éviter d’en prendre en deuxième partie de journée. On recommande d’éviter de prendre de l’éleuthérocoque en cas de tension artérielle élevée (plus de 180/90). Il est également traditionnellement déconseillé d’en donner aux enfants de moins de 12 ans ainsi qu’aux femmes enceintes et à celles qui allaitent.

·  Reishi – champignon (Ganoderma lucidum)

Le champignon adaptogène que je préfère mais attention…ça remue !

En Médecine traditionnelle chinoise, il est utilisé pour combattre la fatigue et fortifier l’organisme en général, stimuler le système immunitaire, enrayer la protéinurie, traiter les troubles des voies respiratoires, et protéger le système sanguin et lymphatique.
Elle le considère comme un précieux tonique avec un effet de fortification à long terme.
Avec plus de 150 phytonutriments et antioxydants, le Reishi serait l’élément le plus proche de la perfection nutritionnelle dans la nature !
Les actions régulatrices du Reishi s’étendent à de nombreux paramètres de l’organisme, préservant son équilibre. La majorité de ses effets concernent le système immunitaire, aussi bien pour renforcer ses fonctions que pour normaliser ses excès, en cas de maladies auto-immunes ou d’allergies, par exemple. Il diminue les inflammations et atténue la douleur. Par ailleurs, il accélère la régénération osseuse.
Le Reishi semble aussi favoriser une certaine lucidité, rappelant son nom latin lucidum.
Ceux qui le consomment verront les divers aspects et dimensions de leur être s’harmoniser et leur propension à exprimer clairement leurs sentiments et besoins s’accroître.
Il régularise aussi subtilement et profondément les systèmes nerveux, cardiaque, respiratoire ainsi que les fonctions hépatiques, protégeant par ailleurs le foie des toxines et des radiations.

La plupart des pathologies chroniques proviennent, non seulement d’un blocage émotionnel, mais aussi du déséquilibre des fonctions de l’organisme, entraîné par une accumulation de toxines dans le corps.
Or, le Reishi peut faire office « d’examen médical » capable de déceler les faiblesses et les blocages insoupçonnés ou potentiels, pour ensuite purger le corps de ses déchets et traiter toute la gamme de pathologies à l’aide du système immunitaire naturel.
Les fonctions de base du Reishi sont de purifier le sang, d’éliminer les toxines, de fortifier le coeur et de nettoyer le colon. Il agit aussi comme relaxant et anti-cancérigène.

Contre-indications :
Ne pas combiner aux fluidifiants sanguins synthétiques
Pour les personnes ayant subies une intervention chirurgicale ou un accouchement, la
consommation de champignons Reishi est fortement déconseillée.
En effet, il a une propriété anticoagulante.

·  Rhodiola – totum (Rhodiola rose)

Griffonia Simplificola

La rhodiola est aujourd’hui considérée comme le remède le plus efficace contre toutes les formes de stress et les dépressions légères

Elle a le pouvoir d’accroître : 

  • L’endurance physique 
  • La longévité 
  • La vigueur sexuelle 
  • La mémoire et d’autres facultés cognitives

La rhodiola est recommandée plus particulièrement pour les personnes qui : 

  • Ont des difficultés à supporter le rythme de la vie moderne (mal-être, fatigue chronique…) 
  • Doivent affronter une situation familiale, sociale ou professionnelle difficile (divorce, perte d’un emploi, période de stress et de travail intense…) 
  • Doivent faire face à des situations conflictuelles ou un environnement agressif 
  • Affrontent un stress physique intense (de nombreux sportifs de l’extrême utilisent la rhodiola pour renforcer leurs capacités mentales) 
  • Sont de nature à être anxieuses, stressées face aux tracas du quotidien 
  • Souhaitent améliorer leur bien-être général, leur état psychique et leurs performances intellectuelles.

Les personnes qui utilisent la rhodiola sont souvent surprises de ressentir ses effets positifs dès les premiers jours. 

Elles témoignent d’un regain d’énergie, une sensation de détente et de bien-être psychique, une aptitude nouvelle à faire face aux situations stressantes. Beaucoup se découvrent un moral d’acier. 

Elle détoxifie. Contrairement aux antidépresseurs, aux somnifères ou aux excitants, la rhodiola ne crée pas de déséquilibre interne. Elle est sans effets secondaires et ne crée pas d’accoutumance. 

Elle permet le transport du Tryptophane et du 5-hydroxytryptophane (5-HTP), précurseurs de la sérotonine, vers le cerveau.
La rhodiola vient en soutien des glandes surrénales, responsables de la gestion des situations de stress. Elles contrôlent la synthèse de corticoïdes et de catécholamines. 

Sans rien stimuler directement, la rhodiola met en alerte notre organisme et lui permet de répondre plus rapidement et de manière mieux adaptée aux situations de stress. 

Votre organisme réagit plus vite aux situations de stress. Il gère mieux ses ressources hormonales (la sécrétion d’adrénaline, de cortisol…). Les glandes surrénales sont plus réactives. 

La rhodiola agit donc au croisement de la biologie, de la biochimie, de la neurologie, de l’immunologie, de l’endocrinologie… autant de domaines dans lesquels les chercheurs continuent à travailler isolément et qui expliquent en partie la difficulté pour eux à expliquer clairement les mécanismes d’action de cette plante.

NE PAS UTILISER CHEZ LES BIPOLAIRES + FEMMES ENCEINTES/ALLAITANTES

Griffonia

À l’origine, la Griffonia simplicifolia était utilisée pour favoriser la fertilité chez les femmes et pour lutter contre la malnutrition, par sa richesse en antioxydants, vitamines et sels minéraux. Les graines de cet arbuste africain renferment du 5-HTP (5-hydroxytryptophane), un acide aminé qui facilite la production de sérotonine, un messager chimique cérébral garant de la « sérénité ».

Les scientifiques appellent la sérotonine « l’hormone du bonheur » car elle favorise les sensations de paix intérieure et une vision positive du monde et des choses. Celle-ci joue un rôle important dans la régulation du caractère, de l’anxiété et du sommeil.

Notre capacité à produire naturellement la sérotonine diminue lors des périodes de stress, de surmenage ou d’angoisse, et plus encore l’hiver, lorsque les nuits s’allongent et que notre exposition à la lumière est moins importante  Le 5-HTP rétablit l’équilibre. Grâce aux effets du 5-HTP sur votre taux de sérotonine, vous vous sentez plus détendu. Vous abordez les situations stressantes ou angoissantes de manière plus positive et avec plus de confiance. Votre sommeil s’améliore et votre énergie augmente.

Le griffonia est plutôt indiqué pour des situations d’anxiété et de troubles de l’humeur associées à des fringales de sucre.

  • elle contient une substance naturelle qui peut effectivement agir de façon efficace pour aider à surmonter une phase de dépression légère ;
  • grâce à elle, on peut retrouver un sommeil profond et réparateur ;
  • elle apaise ceux qui ont des comportements compulsifs comme la boulimie par exemple ; et aide à chasser les envies de sucre ;
  • d’ailleurs, certains médecins et thérapeutes la conseillent même à ceux qui ont des addictions fortes comme le tabac, pour les accompagner dans le sevrage. 

Mode d’emploi : On préconise de prendre l’extrait de griffonia plutôt dans la deuxième partie de la journée. Vérifiez bien que l’extrait contienne au minimum 15 % de 5-HTP. Commencez toujours par la plus petite dose préconisée au départ. À ce jour, la littérature médicale ne mentionne aucun effet secondaire indésirable.

Où les trouver ?

Peu de plantes sont disponibles en France ou en Europe. En conséquence, pour consommer local, il faut préférer la Rhodiole ou l’Astragale qui poussent également en France ou en Europe.

Il existe des sites sur internet où vous pouvez les commander mais le mieux étant d’aller les choisir chez votre herboriste préféré en magasin ou en ligne.

Ces plantes sont offertes sur le marché sous différentes présentations. La plus pratique étant la présentation en ampoule (c’est également la forme qui permet d’offrir des concentrations plus fortes de plante). Certaines préparations offrent un mélange de différentes plantes adaptogènes.

Il est conseillé de limiter voire de supprimer les excitants comme le café ou le thé lorsqu’on fait une cure de plantes adaptogènes.

Pour connaître mes marques préférées, contactez-moi.

Conclusion

Malgré l’extraordinaire pouvoir de ces plantes, la phytothérapie, comme toutes les approches naturelles, sera moins efficace si le « terrain » n’est pas équilibré, c’est-à-dire si l’organisme fonctionne mal, si le patient présente des carences ou un encrassement de ses cellules.

Par ailleurs, il vaut mieux éviter de se supplémenter seul, surtout pour les personnes bipolaires, les femmes enceintes ou dans les cas de maladies auto-immunes.De plus, il faut savoir comment les absorber, à quel moment de la journée, comment les combiner entre elles ou au contraire les dissocier pour en augmenter les bénéfices. D’où la nécessité de demander conseil à un spécialiste des plantes ou de faire un bilan de vitalité en naturopathie, afin de faire le point sur votre terrain, de revitaliser ou de détoxifier votre organisme au préalable et d’être conseillé au mieux sur les plantes les plus adaptées à votre cas.

C’est là que je peux intervenir pour vous. Nous avons tous besoin du coup de pouce de Dame Nature pour reprendre notre santé en mains et gérer notre stress, de quelque nature qu’il soit. Vous pouvez prendre rendez-vous ici.

Et pour vous inscrire à la mailing list et recevoir les nouveaux articles, c’est facile, laissez vos coordonnées ci-dessous:

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et recevez gratuitement mon Guide PDF des 10 Aliments ( les 5 à consommer et les 5 à éviter absolument )




Laisser un commentaire