Comment bien démarrer un régime sans gluten ?

Comment bien démarrer un régime sans gluten ?

Manger sans lait et sans gluten peut soulager 91 maladies majeures dont les maladies auto-immunes (psoriasis, sclérose en plaques, polyarthrite, thyroïdite de Hashimoto), les allergies, l’asthme, l’arthrose, les maux de tête, les dépressions, les insomnies et, bien sûr, les troubles gastriques et intestinaux. À tel point que toute personne devrait faire l’expérience au moins une fois dans sa vie de manger sans lait et sans gluten pendant six mois.

Cet article concernera le gluten uniquement puisque j’ai déjà écrit un article sur les produits laitiers.

Vous êtes nombreux à devoir diminuer ou supprimer le GLUTEN dans votre alimentation pour cause de maladie cœliaque ou tout simplement pour « voir » si vous seriez moins ballonné ou fatigué chronique.
Pour beaucoup, il est douloureux voire inconcevable d’imaginer vivre sans consommer pain, pâtes, pizzas (C’est notre côté latin? ). Pourtant certains pays s’en passent depuis toujours, les asiatiques notamment, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils ne connaissent pas les mêmes maladies que nous.

Mais en réalité, si on n’accommode pas au blé par ces ingrédients pour l’ avaler (épices, herbes aromatiques, fermentation, cuisson, sel, sucre, miel, sauces, ail, oignon, jus de viande, légumes, fruits, noix et graines de toutes sortes), il n’a aucun goût! En plus il s’agit d’un des aliments les plus pauvres qui soient : il n’est constitué que d’amidon (chaîne de glucose, sucre), de quelques protéines (principalement le gluten, responsable d’intolérance et d’allergies chez au moins 15 % de la population), et n’a à part ça qu’un peu de mauvaise graisse dans le germe et pratiquement pas de vitamines.

Petit rappel sur ce qu’est le gluten et ses effets dans l’organisme


• Le gluten est une protéine rajoutée par les industriels pour améliorer la présentation des pains, gâteaux etc., et augmenter le gonflant, donc la productivité . Cette protéine est mal tolérée par la plupart des gens, car elle augmente la porosité de l’intestin, ce qui fait qu’à terme tous les résidus/toxines s’engouffrent dans le corps et s’ensuivent – au mieux – ballonnements, gaz et douleurs intestinales et – au pire – un enchaînement de maladies voire des maladies « psy » (puisque le ventre et le cerveau sont liés – si les toxines passent la paroi intestinale, elles peuvent aussi passer la barrière hémato-encéphalique -)


• Le blé moderne contient énormément de gluten, et il a de plus été transformé génétiquement afin d’augmenter sa production. La plupart du temps, il provient de cultures inondées de pesticides, et en plus on lui enlève son enveloppe – la plus chargée de pesticides – il ne lui reste plus aucun nutriment essentiel pour le corps mais il conservera en revanche tous les anti-nutriments.

Il ne faut cependant pas oublier que, dans les céréales, ce n’est pas seulement le gluten qui est nocif pour les personnes affectées d’inflammation chronique, c’est l’ensemble des protéines des céréales identifiées comme nocives.

Démarrer un régime sans gluten

Je vais vous proposer plusieurs pistes pour démarrer un régime sans gluten sans (trop de ) frustration. 

  • 1ère solution: acheter des produits industriels estampillés « sans gluten » (voir le logo en photo ci-dessous)
    L’avantage, c’est de pouvoir démarrer le régime facilement sans avoir besoin de connaitre les noms des céréales en contenant.
    L’inconvénient, c’est que l’on reste dans une alimentation « industrialisée » et que les ingrédients qui remplacent le gluten sont souvent aussi mauvais, voire pire : ils contiennent des sucres, et très souvent du maïs (surtout avec OGM ou de provenance inconnue). Tous les produits préparés industriellement à base de maïs (pâtes, farines, biscuits, etc.) ont nécessairement été produits à haute température et sont donc dénaturés. Amidon de maïs, fécules de pomme de terre ou encore sirop de glucose présents dans ces produits font exploser votre taux de sucre dans le sang, avec tous les risques associés : prise de poids, diabète, vieillissement accéléré, etc. Cette solution devrait donc rester temporaire.

De façon générale, peu importe qu’elle soit sans gluten ou pas, la malbouffe industrielle reste de la malbouffe.

  • 2ème solution: apprendre à connaitre les aliments contenant du gluten et lire les étiquettes pour les éviter. En général les aliments industriels contenant du gluten portent une mention « gluten » en gras dans la liste des ingrédients


Les céréales suivantes ne sont pas permises : le blé, l’avoine, le seigle, l’orge, le froment (blé très riche en gluten), l’épeautre, le kamut

Céréales permises: toutes les sortes de riz, blanc, brun, rouge, riz sauvage, sarrasin, graines de sésame + Substituts de céréales : quinoa (qui n’est pas une vraie céréale) + tapioca (qui n’est pas une vraie céréale) + millet + sorgho + teff, amarante, pois chiche, farines de fèves ou avoine sans gluten (comme ci-dessous). 

Le sorgho et le teff,  même s’ils ne sont pas interdit en  principe, peuvent affecter certaines personnes et plus particulièrement celles ayant  la  maladie cœliaque en raison d’une contamination possible et même probable par du gluten. Veillez donc à vos réactions personnelles.

  • 3ème solution: plus difficile à mettre en œuvre mais la plus radicale, ne consommer que des aliments BRUTS (riz, farines autorisées, céréales autorisées)  et cuisinez !

Faites l’essai de manger sans gluten pendant 1 mois, et, si vous avez des soucis de santé plus importants, pendant 3 mois, et notez comment vous vous sentez déjà au bout d’un mois.

Si vous en avez assez de vos douleurs abdominales (avoir avoir consulté votre médecin et qu’il n’ait rien trouvé d’anormal) et que vous voulez tenter l’expérience, je peux vous accompagner dans cette démarche: évaluer l’état de vos intestins et de votre barrière intestinale, trouver les aliments qui vous conviennent le mieux, et vous soutenir aussi après des années de pain-pâtes-pizzas. Pour cela, rien de plus simple, contactez-moi.

Vous souhaitez commenter cette page? C’est possible ci-dessous.

Vous préférez recevoir mes articles en avant-première et gratuitement dans votre boîte e-mail? Inscrivez-vous à la liste de diffusion!

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et recevez gratuitement mon Guide des 10 Aliments (les 5 à consommer régulièrement et les 5 à éviter!)




 

Laisser un commentaire